AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 shadows (loganna) [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


- Drums of Autumn -
✧ Parchemins : 40
✧ Pseudo : MKG
✧ Avatar : tom hardy
✧ Crédits : avangedinchains
✧ Disponibilité : 4/7

✧ Époque actuelle : 20ème siècle
✧ Time Traveller : il va bien falloir. y a plus que là-haut, là-bas, là-avant, qu'elle peut être la petite.
✧ Occupation : chercheur. de frangine. un boulot à plein temps. avant ça il était traducteur de gobelbabil pour gobelins récalcitrants. tout ça parce qu'il s'est fait pété un fémur par un de ses noirs des Hébrides. longue(s) histoire(s)

MessageSujet: shadows (loganna) [flashback]   Lun 23 Avr - 22:37

- world fall apart -

layanna & logan
Godric’s Hollow. Bien sûr qu’il imaginait y retourner Logan. Tous les ans, pour les anniversaires, la fête des mères, Noël. Pas pour ça. Parce qu’il n’a plus rien. Plus rien qu’il est capable de tenir seul entre ses mains. Même pas ce papier qui lui échappe des doigts. Qu’il s’empresse de rattraper et de dissimuler au fond de son armoire d’ado, où ses fringues sont retournées. Cacher le diagnostic. A sa famille. A sa frangine. A lui-même surtout. Faire comme si rien n’était. Qu’il ne venait pas de passer deux semaines à ressouder ses os à Sainte Mangouste. Qu’il ne boite pas en retournant dans le salon familial. Qu’il va bientôt avoir quarante pige, et qu’y a tout qu’a volé en éclats. Qu’il y a plus grand-chose. Juste les souvenirs de son enfance dans cette maison. L’image de sa mère et Nana blottie dans le même fauteuil au coin du feu, à lire un bouquin, et l’écho de la voix de son père qui grogne après s’être (encore) brûlé les doigts en essayant de faire à manger pour la tribu. Et puis le grand canapé en cuir noir qu’imprime l’image de Stroim sur sa rétine. Il s’arrête net Logan, figé dans les escaliers, la main sur la rampe, duvet dressé dans son cou pendant que les doigts froids de l’angoisse glissent le long de sa colonne vertébrale et tentent d’enserrer sa gorge.  Stop putain. Ressaisis-toi, imbécile. Le regard qui glisse sur le parquet, point d’ancrage qui l’aide à décoller ses semelles des marches, descendues à la va-vite, une grimace sur la tronche. Ça fait mal putain. Mais faut faire comme si il n’y avait pas son con d’os pas foutu de se ressouder comme il faut. Comme s’il n’avait pas la trouille d’un con de canapé.

Il abandonne le salon derrière lui, le cuir de vache qu’essaye de se faire plus impressionnant qu’il ne l’est. Il rejoint la cuisine Logan, regard toujours fixé sur le sol, il n’a pas besoin de lever les yeux pour savoir ce qu’il fait. Attraper un verre, une bouteille, verser le liquide ambré qui profite à peine de l’air libre avant d’être engloutit. Noyer les démons qui se planquent dans les ombres. Salopards. Il s’dit vaguement qu’il va peut-être finir alcoolique avec ces conneries. Et puis il se dit que même ça il ne serait pas foutu de le réussir. Même s’il se ressert un verre, à peine conscient de son geste. Finalement ses pupilles se fixent sur le whisky dans sa main, sa surface pas foutue de rester calme. Il renifle vaguement, concentré sur les muscles de son avant-bras. Arrête de trembler putain. Arrête de trembler. Mais il y a un craquement sur la droite, qui rompt le silence, les ombres qui se dressent et une main froide qui se referme sur son échine. Un sursaut et le verre qui lui échappe et se brise sur le sol, alcool brun qui se répand par terre. Il bouge à peine Logan, mais ses iris paniqués cherchent la source du craquement, et finalement se posent dans ceux de sa sœur. « Nana … » qu’il murmure, plus pour lui-même. Pas très causant Logan, encore moins maintenant, une main qui passe dans sa nuque signifiant son soulagement et sa gêne. « J’t’ai pas entendue arrivée. » qu’il se justifie vaguement, cherchant sa baguette pour réparer les dégâts, se souvenant un peu tard qu’il l’a laissée à l’étage. Il soupire, et s’affaire à récupérer une éponge pour ramasser son bordel en prenant maintenant soin d’éviter le regard émeraude de la gamine.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- Drums of Autumn -
✧ Parchemins : 28
✧ Pseudo : langrenn ou Marine
✧ Avatar : Astrid Berges-Frisbey
✧ Crédits : Glass Skin
✧ Disponibilité : 7/7 en présence, 3/7 en RP

✧ Époque actuelle : 18ème siècle
✧ Time Traveller : depuis la dernière équinoxe d'automne, cette sale gosse s'est évaporée au 18e siècle au plus grand damn de son frère.
✧ Occupation : Ecrivaine, chercheuse, globe-trotteuse, sans emploi fixe à vrai dire.
✧ Allégeance : Toujours fidèle à sa famille, ça n'a pas changé au 18e. Elle n'est loyale qu'aux MacThorn et au savoir.
✧ Relations : Logan MacThorn + son frangin


MessageSujet: Re: shadows (loganna) [flashback]   Mar 24 Avr - 21:15

Shadows

Logan & Lyanna


C'était peut-être chez moi mais je me demandais ce que je foutais encore là. A 35 ans, on aurait pu croire que je serais déjà partie depuis bien longtemps, que j'aurais MON chez moi. Sauf que pour avoir un chez soi, il faudrait déjà s'installer assez longtemps quelque part. Et ce n'était pas mon genre. Je voyageais à travers le monde, à la recherche de réponses aux questions toujours plus nombreuses que je me posais.

Alors qu'est-ce que je faisais là ? Je jetais un coup d'oeil à ma mère, occupée à tout autre chose. Je n'étais pas revenue pour elle, ou pour mon père. En fait, si ça ne tenait qu'à moi, je serais toujours à étudier ces foutus dragons. Certainement pas à rester dans la maison de mon enfance, aussi douce et chaleureuse soit-elle, à me tourner les pouces. Je serais sur le terrain, à glaner la moindre information. Et rester à ne rien faire me mettait sur les nerfs. Même si je ne pouvais pas le montrer, je ne pouvais pas LUI montrer.

Car si j'étais revenue à la maison, c'était pour lui. Dès qu'il avait été envoyé à Ste Mangouste, j'étais rentrée. Je n'allais pas le laisser tout seul. C'était ma faute s'il s'était fait broyé sous ce noir des Hébrides. Ma faute s'il avait voulu m'aider à absolument tout savoir sur ces bestioles. Ma faute si désormais, il ne retournerait certainement plus vers son ancien boulot. Je savais qu'il l'aimait, plus que de ne rien faire en tous cas. Mais c'était un mal pour un bien, non ? Si cet accident avait prouvé quelque chose, c'était bien que ce n'était plus fait pour lui. C'était stupide de risquer sa vie tous les jours. Même moi, je ne le faisais pas.

Je soupirais. Si c'était si facile... S'il pouvait s'en rendre compte si aisément... S'il avait pu s'en rendre compte avant, surtout. Ca aurait évité tout ce beau bordel. Les parents ne se seraient pas inquiétés, j'aurais fini mon bouquin un peu plus en paix avant de repartir vers d'autres aventures et lui... Lui ne serait pas en morceaux.

J'entendis des craquements dans l'escalier et tournais la tête instinctivement. C'était Logan qui descendait. Je le vis fixer un instant le salon, une lueur de peur fugace dans ses yeux, qui s'éloigna aussi vite qu'elle était apparue. Il repartit en vitesse, ne jetant plus un regard vers nous ou vers la pièce, se dirigeant vers la cuisine. Je tendis l'oreille. Il ouvrait un placard, deux. Les refermais. Et malgré les bruits, malgré ma concentration, je n'arrivais pas à chasser son regard de mon esprit. Comment j'aurais pu ? Je savais que la même peur s'était emparée de moi quand je l'avais vu, de loin, se faire écraser par ce sale dragon. Mais si elle m'avait quittée, remplacée par une inquiétude bien légitime sur son état à lui, elle s'était installée dans son regard. Et je n'aimais pas ça. Pas du tout. J'avais peur que mon frère ne soit plus jamais le même. Et je ne pouvais pas le supporter.

Je me levais et me dirigeais à mon tour vers la cuisine, en silence. Il était en train de se servir un verre de whisky. Le deuxième, je supposais. Il n'aurait pas mis aussi longtemps à se servir. Il était blessé, pas impotent. Je m'apprêtais à lui enlever le verre des mains, faisant un pas en avant, quand il sursauta et lâcha le verre. Bien. Au moins, il ne le boirait pas. Tremblant, il me jeta un regard furtif, s'excusant presque : 

"Nana… J’t’ai pas entendue arrivée."

Il attrape de quoi nettoyer les éclats de verre et commence à nettoyer le sol. Je m'approche doucement de lui et m'accroupit à ses côtés. Je pose ma main sur la sienne et lui dit :

"Laisse, je vais le faire. Tu vas te couper."

Je termine de ramasser les quelques morceaux de verre puis les jette à la poubelle, laissant le silence s'installer entre nous. Alors qu'il n'a jamais existé. J'ai toujours été bavarde et Logan m'a toujours laissée faire. Mais depuis l'incident, je n'y arrive plus. Ca ne sert à rien, il est ailleurs. Même mes babillages à l'hôpital ne réussissaient pas à le distraire. Alors j'ai laissé tomber. Et je l'ai laissé ce murer dans son silence. Comme une idiote. Il me faudrait du temps pour faire tomber ce mur. Mais il était peut-être temps de commencer.

"Tu sais, il paraît que le meilleur whisky est celui du 18e siècle. Je me demande à quoi c'est dû... Il faudrait peut-être que je me renseigne. Tu pourrais m'y aider puisqu'apparemment, tu comptes devenir expert là-dedans."

Je terminais ma phrase avec un petit air de sermon. J'étais peut-être la plus jeune mais dernièrement, j'étais celle qui tenait le plus la route. Petite dernière ou pas, je n'allais pas me priver de lui faire un peu la morale. Ce n'était pas parce que sa vie partait à vau-l'eau qu'il fallait faire n'importe quoi et se détruire encore plus, peu à peu. Je ne pourrais pas le supporter.  


_________________
Every rose has its thorns.
Blood of my blood, bone of my bones. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- Drums of Autumn -
✧ Parchemins : 40
✧ Pseudo : MKG
✧ Avatar : tom hardy
✧ Crédits : avangedinchains
✧ Disponibilité : 4/7

✧ Époque actuelle : 20ème siècle
✧ Time Traveller : il va bien falloir. y a plus que là-haut, là-bas, là-avant, qu'elle peut être la petite.
✧ Occupation : chercheur. de frangine. un boulot à plein temps. avant ça il était traducteur de gobelbabil pour gobelins récalcitrants. tout ça parce qu'il s'est fait pété un fémur par un de ses noirs des Hébrides. longue(s) histoire(s)

MessageSujet: Re: shadows (loganna) [flashback]   Jeu 26 Avr - 0:59

- world fall apart -

layanna & logan
C'est pas ce qu'il y a de plus sûr que de s'affairer à récupérer les morceaux de verre pour Logan. Les doigts qui tremblent et la concentration qui fout le camp toutes les trois secondes. Alors il ne cherche pas à discuter les injonctions de sa sœur. Pour une fois. Même pas pour la forme. Il se contente de se relever, de s'appuyer contre le comptoir, les doigts qui glissent sur le bois, et de laisser ses yeux se réfugier sur la bouteille. A défaut de pouvoir la vider cul sec. Pas en la présence de Nana qui chercherait forcément à l'en empêcher. Même s’il en crève d’envie. Mais il ne se bat plus Logan. Il n’a jamais été un foudre de guerre, mais il semble avoir tout laissé tomber. Sauf peut-être l’espoir de trouver un peu de réconfort dans l’alcool qui brûle au creux de son estomac, égrenant les secondes, le temps que sa monte un peu au cerveau. Que ça alourdisse les bras et enveloppe ses épaules dans du coton. Que ça aille un peu mieux, que ce soit un peu plus simple, confortable. Juste laisser un peu les choses aller. Bien. Une clope. Une clope ptn. Ça clairement, il en a toujours sur lui. A défaut de ne pas pouvoir se trimballer sa boite de cigares partout où il va.

C’est d’une oreille distraite qu’il écoute sa frangine, n’y décelant même pas les reproches, trop occupé à tirer son paquet de cigarette de sa poche arrière et d’en caler une entre ses lèvres. Trop concentrer à pas la faire tomber elle aussi. Ni elle, ni le briquet à la flamme tremblante entre ses mains. Feu minuscule fugace qui fait naitre un bref sentiment de nostalgie tiraillé d’appréhension. Le manque de ses bestioles vite balayé par le regard dément de Stroim. Trop facile d’oublier que ce sont des bêtes sauvages. Jusqu’à ce que l’une d’elle perde les pédales. Quelle merde. Il expire une bouffée de fumer Logan, quand il se rend compte qu’il a pas écouté sa sœur. Qu’il a brièvement oublié sa présence, et ptn il se foutrait des tartes pour ça. Il déteste, par-dessus tout, lui nuire d’une quelque façon, même involontaire. Et l’ignorance c’est pas cool. Même involontairement. Et c’est bien trop récurent ces temps-ci. Vraiment trop. Il tente un vague sourire, recollant les morceaux des brides des paroles de sa cadette que son cerveau à bien voulu capté, et y donner sens. Whisky, 18ème, expert … « Oué ‘fin les whisky de deux cents ans ça doit piquer un peu quand même … » A côté de la plaque. Assez même pour que l’idée d’un whisky qu’aurait fermenté deux siècles le tente.

Pour chasser une idée par une autre, il tire sur sa clope Logan. Souffle lentement la fumée nicotinée et observe les volutes blanches s’élevées vers le plafond de la cuisine. Il suit le mouvement des spirales, un peu trop intéressé pour ce que c’est. Jusqu’à ce qu’elles se dissipent. Qu’il n’en reste plus rien. Et puis il baisse les yeux à nouveau, retrouve le regard de Lyanna. Retombe sur terre. Lyanna ptn. Concentre-toi crétin. Cigarette entre les doigts, il se gratte le bout du nez avec son pouce. A la recherche d’un peu de constance. D’un peu de conscience. Ou de présence. Son attention qui glisse sur les mèches brunes Nana, sa peau en porcelaine et la lueur d’inquiétude ancrée dans ses pupilles. Y a un soupire qui lui échappe. « T’es pas obligé de rester. Ici. A la maison j’veux dire. Tu dois avoir autre chose à foutre. » Que de t’occuper de ton déchet de frère. Elle n’aime pas perdre son temps Nana. Elle n’aime pas rien faire. Et il n’aime franchement pas la voir inquiète. Ce serait gagnant-gagnant, non ?  En plus, il reste persuadé que ça va s’arranger, Logan. Que les choses vont se régler toutes seules avec le temps. Amen. Pourtant il finit à peine sa phrase qu’il inspire une nouvelle dose de poison, et que l’éclat ambré du whisky patientant sagement dans sa bouteille attire à nouveau son regard.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- Drums of Autumn -
✧ Parchemins : 28
✧ Pseudo : langrenn ou Marine
✧ Avatar : Astrid Berges-Frisbey
✧ Crédits : Glass Skin
✧ Disponibilité : 7/7 en présence, 3/7 en RP

✧ Époque actuelle : 18ème siècle
✧ Time Traveller : depuis la dernière équinoxe d'automne, cette sale gosse s'est évaporée au 18e siècle au plus grand damn de son frère.
✧ Occupation : Ecrivaine, chercheuse, globe-trotteuse, sans emploi fixe à vrai dire.
✧ Allégeance : Toujours fidèle à sa famille, ça n'a pas changé au 18e. Elle n'est loyale qu'aux MacThorn et au savoir.
✧ Relations : Logan MacThorn + son frangin


MessageSujet: Re: shadows (loganna) [flashback]   Ven 27 Avr - 12:01

Shadows

Logan & Lyanna


Il ne semble même pas m'écouter, même pas réagir. Et j'ai envie de lui coller une baffe pour le faire revenir sur terre. Même si ça ne servirait à rien. Au lieu de ça, je le regarde sortir une cigarette et l'allumer tant bien que mal avant de tirer dessus comme si c'était la dernière chose qui le rattachait à la vie. Avec un soupir, je vais ouvrir la fenêtre. Si notre mère sentait l'odeur de tabac dans sa cuisine, elle allait encore faire toute une histoire. Pour ce qu'il en avait à faire, remarque... Mais on me le reprocherait aussi à moi. J'étais peut-être la benjamine mais j'étais aussi adulte. Et si mon frangin se cassait la gueule, fallait que je tienne bon, moi.

Je restais donc, appuyée contre le plan de travail, à l'observer sans un bruit, les bras croisés. Jusqu'à ce qu'il se décide à revenir parmi nous.

"Oué 'fin les whisky de deux cents ans ça doit piquer un peu quand même…"

Je haussais les épaules. Le whisky, je n'en avais pas grand chose à faire, en fait. Tant qu'il ne s'empoisonnait pas avec... Le XVIIIe siècle, en revanche, ça ça m'intriguait. Depuis qu'on était revenus, j'avais occupé mon temps comme je le pouvais, à errer dans la bibliothèque familiale. Et c'est là que je l'avais remarqué : ce trou historique. Les quelques cours d'histoire de magie dont je me souvenais m'étaient revenus en mémoire. Une faction de mages noirs avaient pris le contrôle durant ces quelques années et il n'y avait alors presque plus eu aucune trace écrite. Pourquoi ? Comment était-ce possible ? Et qu'est-ce qu'il avait bien pu se passer ? Depuis quelques jours, ces questions revenaient sans cesse me hanter et je voulais en savoir plus, que ça ait à voir avec le whisky ou non.

Mais à cet instant précis, ce n'est plus tant ce manque de connaissances sur une période qui m'inquiète. C'est plutôt mon frère, totalement déconnecté, de tout. Il l'a toujours été un peu mais là... Comme s'il essayait de fuir à tout prix. De fuir ce qui lui était arrivé, de fuir les conséquences. Ca lui ressemblait bien. Mais ça m'inquiétait. Jamais il n'avait été aussi amorphe. Et moi, j'avais envie de le secouer, de lui redonner l'envie de faire quelque chose. De m'aider, à la rigueur. Oui, ça m'arrangerait bien. Mais lui, ce qui l'avait toujours passionné, c'était plutôt ces sales bestioles alors le XVIIIe siècle...

Si déjà il pouvait revenir au XXe, revenir vers nous et retrouver sa vie, ce serait une grande victoire. En ce moment, hormis le whisky et le tabac, rien ne semblait trouver grâce à ses yeux. Si je passais mon temps enfermée dans la bibliothèque, lui le passait enfermé dans son esprit. Et c'était dangereux, je ne le voyais que trop bien. Ca m'inquiétait.

"T’es pas obligée de rester. Ici. A la maison j’veux dire. Tu dois avoir autre chose à foutre."

J'eus un moment d'étonnement. Il pensait vraiment que j'avais mieux à faire que de m'occuper de lui ? Il était mon frère, la chaire de ma chaire, le sang de mon sang. Comme si moi, quand j'étais malade ou avec des os cassés, je lui avais dit d'aller voir ailleurs, de s'occuper à autre chose... Jamais il ne m'aurait écouté. Et je ne prévoyais pas d'obtempérer. Oui, je n'aimais pas particulièrement être enfermée. Oui, j'aurais bien aimé aller faire des recherches, parcourir le monde. J'avais la bougeotte, je l'avais toujours eu, je ne tiens pas en place. Mais de là à le laisser seul ? En plus, j'avais trouvé un sujet intéressant ici. Il était donc hors de question de partir tout de suite et de lui faire le plaisir de l'écouter.

Je plantais mon regard dans le sien et lui répondis d'un ton déterminé :

"Pas vraiment en fait... J'ai bien quelques recherches en cours mais rien qui n'ait besoin que je m'éloigne."

Je m'arrêtais, hésitant à lui en dire plus. Il n'était pas vraiment prêt, ça ne servirait même pas à lui changer les idées. Non. Mieux valait attendre pour lui parler de mes recherches, de mes premières découvertes. Et puis, je n'en étais qu'au début, il n'y avait pas grand chose à dire. Je devais d'abord en savoir plus. En attendant, je me concentrerai sur lui. C'était le plus important après tout. Car si je devais repartir, je voulais être sûre qu'il irait bien, qu'il ne lui arriverait rien de mal, qu'il serait prêt à reprendre sa vie en main. A vivre, tout court en fait. Parce que j'avais bien peur que quelque chose de pire qu'un dragon finisse par s'en prendre à lui.

Je m'approchais de lui et posais doucement ma main sur son bras, tentant d'afficher un petit sourire pour plaisanter :

"Et puis, si je ne reste pas ici, tu finiras soit avec une main brûlée soit ivre mort. Faut bien que quelqu'un te surveilles."

"Que quelqu'un t'empêches de te détruire totalement", pensais-je. Finalement, ce n'était peut-être pas des dragons qu'il fallait le plus se méfier mais bien de ses démons intérieurs. Sauf que ceux-là, je ne pouvais pas vraiment les combattre, je ne pouvais pas m'en débarrasser comme je voulais. Malheureusement, c'était à lui de le faire. Tout ce que je pouvais faire, moi, c'était lui remonter un peu le moral. Et rester là.


_________________
Every rose has its thorns.
Blood of my blood, bone of my bones. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: shadows (loganna) [flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
 

shadows (loganna) [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHILDREN OF SCOTLAND :: Tambours de feu :: L'Angleterre-